Editions du RIEZ
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess)

Aller en bas

COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess) Empty COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess)

Message  Alexis le Lun 12 Sep - 16:26

Coeur Empoisonné

de Bloody Countess

http://coeurempoisonne.blogspot.com/

Bloody Countess a su trouver un juste équilibre entre ombre et lumière qui contribue à sublimer le rendu de son talent.

Pour les fans de Tim Burton, voici un illustrateur de talent qui saura vous plonger dans une atmosphère similaire. Découvrez son coup de crayon magistral à travers ce conte illustré mettant en scène : Une histoire d'amour pas comme les autres, Celle de Benjamin et Emilie, un couple à la candeur macabre. (Julie)

dans la presse et sur le web...

Coeur empoisonné est un conte beau et tragique où l’espoir plane jusqu’à la fin, où un jeune homme est prêt à affronter tous les périls, à surmonter tous les obstacles pour sauver celle qu’il aime, où la lumière et l’ombre se mêlent jusqu’à ne faire plus qu’un. (L.Dareau - http://autrecotedumiroir.net/coeur-empoisonne )


COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess) _wsb_496x383_CEM
Alexis
Alexis
Admin

Messages : 39
Date d'inscription : 12/09/2011
Age : 50
Localisation : BREST

https://editionsduriez.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess) Empty Re: COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess)

Message  marie charlotte le Jeu 29 Sep - 8:17

Mon avis : coup de coeur

Cœur empoisonné, est un livre magnifique, poétique, sombre, intemporel, je ne trouve pas mes mots pour le décrire.

Tout d’abord merci aux éditions du riez d’avoir publié cet ovni, on ne voit pas beaucoup ce genre d’œuvre dans les librairies française. Le format du livre est assez pratique pour l’emporter partout, de la taille d’un semi-poche, il m’a donc suivi depuis la mi-semaine dans tous mes déplacements dans mon sac à main. La couverture signée de Bloody Countess, côté pile me fait penser à deux personnages que l’on regarde à travers une fenêtre, côté face on à un patchwork de portrait que l’on retrouve à l’intérieur du livre.

Je n’ai pas d’abord lu les textes qui parcourent ce livre, étant un roman graphique mais j’ai regardais les illustrations qui le forment. Nous en avons 45, toutes issu d’un univers proche de celui de Tim Burton (réalisateur dont je suis fan, et dont l’illustrateur c’est merveilleusement inspirer sans le plagier). La couverture m’a fait penser à un levé de rideaux, comme si nous étions au théâtre, le personnage à la guitare étant là pour nous conter l’histoire. Les 22 textes en vers de ce livre sont innovants par leur forme, les mots se mélangent de manière poétique.

L’histoire est celle de Benjamin et d’Emilie deux jeunes amants, or ce n’est pas une histoire de conte de fée, tous n’est pas tout beau et tout rose, même si on aurait pu penser à « ils vécurent heureux … » non, ce récit est tout en noirceur, mélancolique. Nous avons l’histoire du point de vue de l’auteur (le jeune homme à la guitare, représenté dans la première illustration), mais également de celui des protagonistes Emilie, Benjamin ou la comtesse, que l’on peut distinguer qui raconte l’histoire par la typographie utilisée dans la mise en page.

Tout débute quand sur le chemin pour aller voir son bien aimé Emilie, entendant quelqu’un l’appeler elle part vers ce son, au lieu de continuer son chemin. Cette voix ensorcelante, va mettre Emilie en transe et elle ne va rien pouvoir faire à part se laisser guider. Elle va l’amenait à se diriger à travers la forêt interdite, une clairière sombre et mystérieuse, jusque dans l’antre obscure d’une comtesse …. La comtesse se fiant à son miroir qui lui à répondu négativement à cette question : « Miroir, ô mon miroir, ne suis-je pas resplendissante en ce jour ? Ma beauté n’est-elle pas flamboyante ? » Elle devient jalouse de la beauté d’Emilie, l’empoisonne et l’enferme au milieu de la clairière non loin du cimetière dans une bulle (petit clin d’œil à blanche neige). De là va débuter l’histoire, ou comment Benjamin va tout faire pour sauver sa bien aimée. Vous êtes curieux et vous vous demandez s’il y est arrivé ? Alors foncer lire Cœur empoisonné.

Ce livre est une pépite, une merveille, je voulais prendre mon temps pour le lire, et je n’ai pu, je n’ai même pas vu le temps défilé happée par la rythmique imposée par les vers. Ce livre est magnifique !! Même si c’est écrit en vers l’histoire est tout à fait compréhensible, les vers rendent les mots magiques. On voit que l’inspiration peut venir de contes (par exemple blanche neige) mais également de réalisateur et en particulier Tim Burton, grande fan de ce réalisateur je n’ai pu ne pas tomber sous le charme de ces quelques vers qui m’ont rappelés Edward aux mains d’argent :
« Les jours d’hiver, Benjamin mettait ses drôles de gants acérés
Et taillait dans la glace des sculptures géantes, et c’était
Les yeux brillants d’étoiles et de bonheur, qu’Emilie dansait,
Se laissant guider par la poussière de glace qui volait »
Merci à Bloody Countess et aux éditions du Riez pour cette agréable lecture, la magie des mots alliés aux illustrations fait de Cœur empoisonné une œuvre unique
marie charlotte
marie charlotte

Messages : 2
Date d'inscription : 28/09/2011
Age : 33
Localisation : Nord Pas de Calais

Revenir en haut Aller en bas

COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess) Empty Re: COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess)

Message  sabbata le Sam 28 Avr - 15:36


C’est la première fois que je lis un conte illustré où tout est réalisé par la même personne. Comme beaucoup d’écrits, c’est une histoire d’amour qui prime, mais quelle histoire !

La forme de ce conte m’a beaucoup plu. Ecrit en vers comme des chansons de gestes avec des rimes façon XVIIe siècle, c’est un grand défi qui a été à mon sens relevé avec succès. Côté illustration, il y a une petite touche façon Tim Burton, notamment au niveau des expressions, du décor et des accessoires (j’avais assez souvent en tête au fil de mon exploration Edward aux Mains d’Argent et Les Noces Funèbres).

Parce que le conte est écrit en vers, j’imaginai un ménestrel qui racontait cette triste histoire autour d’un feu dans une forêt ou dans un village reculé. Comme quoi, ce conte nous amène à utiliser notre imagination.

Au fur et à mesure de l’histoire, on s’aperçoit que l’auteur a une grande connaissance personnelle grâce à certaines allusions, certaines allégories…

Enfin, je relèverai ces simples vers qui m’ont touchée, même si le passage n’est pas le plus plaisant de tous (ceux qui l’ont lu me comprendront) :

« Je suis ensorcelé par votre splendeur d’ébène,
Mon âme combat les lassitudes de mes peines.
Votre silhouette obsédante me remplit d’un feu
Qui ne cessera de brûler parmi les cieux. »

Bien entendu, ce n’est que mon impression, mais il me semble que nous avons ici un double sens… Mais il serait déplacé d’en faire l’étude ouvertement.

Il m'est souvent arrivé d'aimer un livre, mais rarement d'avoir un coup de coeur, c'est à vous de voir si cela vous fera la même chose.

Très bonne découverte, ce conte illustré est à lire et relire sans modération.
sabbata
sabbata

Messages : 10
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 31

http://mystica.cowblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess) Empty Re: COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess)

Message  Chilila le Dim 29 Avr - 17:13

Je suis tout à fait d'accord avec ton avis ^^
Et c'est vrai que ce qui fait aussi le charme de cet ouvrage c'est que l'auteur a réussi à combiner une impression de l'univers Tim Burtonnien mais en même temps de garder un style propre et poétique Smile
Chilila
Chilila

Messages : 10
Date d'inscription : 12/09/2011

http://chroniques-terres-perdues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess) Empty Re: COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess)

Message  sabbata le Lun 30 Avr - 12:30

Et très franchement, chapeau, parce qu'il y a beaucoup d’œuvres de nos jours qui sont en fait de pales imitations alors que là, c'est tout bonnement unique. Je suis bien tentée de le relire là ^^.
sabbata
sabbata

Messages : 10
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 31

http://mystica.cowblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess) Empty Re: COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess)

Message  Chilila le Lun 30 Avr - 14:09

C'est sûr ! Moi je l'ai déjà relu deux fois et je m'en lasse pas honnêtement ! Je crois pas que l'auteur ait écrit autre chose pour le moment mais quand ce sera le cas, je vais me jeter dessus je crois ! lol ^^
Chilila
Chilila

Messages : 10
Date d'inscription : 12/09/2011

http://chroniques-terres-perdues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess) Empty Re: COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess)

Message  sabbata le Lun 30 Avr - 14:12

Je suis l'auteur sur Facebook, il fait aussi de la photographie. Il a un univers bien à lui.
sabbata
sabbata

Messages : 10
Date d'inscription : 28/04/2012
Age : 31

http://mystica.cowblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess) Empty Re: COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess)

Message  Chilila le Lun 30 Avr - 14:14

Ah tien je savais pas ça ! Je vais aller jeter un oeil, c'est bon à savoir ! Merci Very Happy ^^
Chilila
Chilila

Messages : 10
Date d'inscription : 12/09/2011

http://chroniques-terres-perdues.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess) Empty Re: COEUR EMPOISONNE (Bloody Countess)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum